• Ceux que nous avons aimés... .. .

    Novembre nous fait réfléchir sur la mort, fatalité indéniable.

    Par-dessus les lacs, les bois, les mers, les champs, les villes.

    Plus haut que les plus hauts jeux du soleil qui dort
    immobile.

    Nous irons par les chemins secrets de l’univers.

    Pour y vivre le pays qui nous appelle à ciel ouvert.

    (Gilles Vigneault)     

     

                               « Il y a longtemps que je t’aime,                                  

                                  Jamais je ne t’oublierai… »